Stages pour enfants

LES STAGES De Pâques 2019

  • Dates à venir…

Public Concerné

Nos stages sont organisés pour les enfants de 8 à 12 ans inclus.

  • Votre enfant possède un chien : Il participe au stage avec son compagnon. Ils apprendront ainsi, ensemble, les rudiments de l’éducation canine.
  • Votre enfant ne possède pas de chien ? Pas de problème ! Nous lui confions l’un de nos chiens. Il apprendra ainsi non seulement les bases de l’éducation canine mais découvrira également les implications et contraintes inhérentes à la possession d’un animal. (Nos chiens sont éduqués, parfaitement sociables et habitués à être manipulés par des enfants)

Les prix :

Nos stages se veulent accessibles au plus grand nombre, aussi avons nous calculé le prix de la façon la plus juste. Celui-ci a été fixé à 80€ par stagiaire tout compris.

Sont inclus dans le prix :

  • La participation aux différentes activités du stage
  • Le prêt éventuel d’un chien au stagiaire
  • Les collations de 15h00 et les boissons durant la journée
  • Les diplômes, prix et autres cadeaux remis à l’occasion des activités.

S’inscrire au stage :

Pour inscrire un enfant au stage, rien de plus simple. :

La réservation soit par Mail soit en nous téléphonant au 087/31.52.32
Une fois la réservation effectuée, il ne reste plus qu’à verser 40 € d’acompte (sur le compte IBAN BE69 2480 3035 6178 BIC GEBABEBB Val de la Gelée S.C.) et le tour est joué. Attention, la réservation n’est effective qu’à la réception de l’acompte.


Buts du stage :

Outre le fait de passer de bons moments en compagnie de son animal domestique et d’autres jeunes de son âge, le stagiaire va, durant cette période, développer une série de compétences dans le domaine canin :

  • Bases de l’éducation canine : apprentissage des techniques nécessaires pour éduquer un chien.
  • Bases de connaissances en comportement canin (voir ci-dessous).
  • Bases de connaissances nécessaires aux bons soins d’un chien (voir ci-dessous).

Afin de répondre aux impératifs pédagogiques modernes, ces apprentissages se font sous forme d’activités adaptées à l’âge de nos stagiaires ou sous forme de jeu. Toutes ces compétences acquises visent un même but : permettre une cohabitation harmonieuse entre le chien et l’enfant. En effet, la plupart des accidents domestiques impliquant chiens et enfants sont dûs à des erreurs d’interprétation de la part de chacun des protagonistes. Notre but ultime est de permettre à l’enfant d’évaluer une situation d’un point de vue canin évitant ainsi les erreurs aux conséquences parfois tragiques.

Education canine :

  • La marche au pied avec laisse : Première étape dans l’éducation du chien, la marche au pied, en laisse va permettre à l’enfant d’établir rapidement un contact subtil avec son animal. Ce dernier va, au fil des exercices, accorder une attention croissante à son petit maître et réagira ainsi de plus en plus rapidement à ses indications. Pour y arriver, le stagiaire va devoir acquérir différents savoirs : tenue et techniques de manipulation de la laisse, comment capter l’attention de l’animal, varier les intonations de la voix en fonction du comportement de l’animal et surtout RECOMPENSER. Il est amusant de voir que la plupart des enfants réussissent en quelques heures à avoir une marche au pied correcte quand des adultes, avec le même chien, n’y arrivent toujours pas au bout de plusieurs mois d’éducation canine.
  • Les positions (assis – couché – debout) : Nouvelle étape dans l’éducation de l’animal, l’apprentissage des positions permet au petit maître d’affirmer naturellement son autorité. Petit à petit, l’enfant va habituer son animal à prendre, sur ordre, une position bien précise et à la garder. L’animal va ainsi naturellement canaliser son énergie. Par la suite, pour les plus rapides, on envisage le début du “couché reste”, un dérivé des exercices précédents ou le chien reste en position couché malgré l’éloignement ou l’absence du maître.
  • Le rappel : Sans doute l’apprentissage préféré des enfants tant ils prennent plaisir à voir ainsi leur compagnon cavaler de toutes ses forces pour les rejoindre. Au début bien sûr, le conditionnement se fait à l’aide d’une friandise. Mais, avec les enfants, on peut vite s’en passer tant leurs démonstrations de joie et les félicitations dont ils entourent le chien à son retour convainquent vite l’animal des avantages d’un retour rapide auprès de l’enfant.
  • Refus d’appât, présentation, … : en fonction de l’avancement du groupe et pour varier les exercices quelques petits apprentissages supplémentaires tels que refuser une friandise présentée par un inconnu ou se laisser manipuler dans tous les sens par l’enfant.

Comportement canin :

  • Comment donner un ordre à son chien : Pour être efficace un ordre ne doit pas être donné n’importe comment. Selon les circonstances il conviendra de changer les intonations de sa voix. Le choix des termes lui-même n’est pas innocent ! Cette leçon est la toute première que vont aborder nos stagiaires car c’est de sa compréhension et de sa bonne application que va découler toute la réussite du stage.
  • Comprendre le langage gestuel des chiens : Sans doute l’apprentissage le plus important au niveau de la sécurité de l’enfant face à un chien. Mis à part quelques animaux présentant des troubles pathologiques du comportement, le chien ne va jamais attaquer sans raisons. L’observation et la connaissance de son langage permettront dans la plupart des cas d’éviter la morsure par l’adoption d’un comportement adapté à celui de l’animal. Connaître les postures de domination ou les postures d’intimidation prises par le chien vont permettre à l’enfant de “rompre le contact”, de laisser immédiatement le chien tranquille évitant par là même tout accident.
  • Comment aborder un chien : Selon les étapes de la vie du chien, celui-ci ne s’abordera pas de la même façon : qu’il mange, qu’il dorme, qu’il joue ou qu’il soit tout simplement occupé à ne rien faire, l’animal n’aura pas les mêmes réactions. Et que dire de l’animal croisé dans la rue dont on ignore tout ? Ici encore la sécurité de nos stagiaires est le but principal de cet apprentissage.
  • Récompenses et punitions : Pour avancer en éducation canine, il est important de jouer sur la motivation. Celle-ci peut être positive (la récompense) ou négative (la punition). En fait, il est aussi important de savoir féliciter que de savoir punir. Le stagiaire va donc aborder les différentes façons de procéder en fonction des circonstances. Quand et comment féliciter, quand et comment punir et surtout quand arrêter la punition.

Les soins à apporter au chien

  • Comment le nourrir correctement : Que l’on choisisse de fournir à l’animal une nourriture industrielle ou ménagère, il importe de respecter certaines règles pour alimenter correctement son compagnon. Certes, à cet âge là, l’enfant n’aura pas seul la responsabilité de l’alimentation de son chien mais il va se rendre compte de la nécessité de considérer son animal sous un autre angle que celui unique du compagnon de jeu qui peut être mis de côté lorsque l’on a fini de s’en servir.
  • Le respect de l’animal : Ici encore le but est de faire prendre conscience à l’enfant que son animal est un être vivant qui ne peut se contenter de quelques périodes de jeu lorsque l’enfant en a l’envie. L’animal , de par sa nature, a divers besoins que l’enfant va découvrir et va apprendre à satisfaire. Le laisser dormir, lui accorder des moments de tranquillité, lui accorder une nourriture suffisante, des sorties régulières, un confort minimum (sans tomber dans l’excès), etc. Car c’est aussi par le respect de l’animal que passe la sécurité de l’enfant.
  • Les promenades : Pour satisfaire à ses besoins naturels, mais également pour se sentir bien dans ses pattes et pour renforcer la relation à son maître, le chien a besoin de promenades régulières et suffisantes. Comment promener son chien en toute sécurité, à quelle fréquence, existe-t-il différents types de promenades … Nos stagiaires seront incollables sur le sujet !
  • Les soins corporels : Non seulement pour que le chien se sente bien, mais également pour alléger le travail de la ménagère quelques soins simples peuvent être mis en oeuvre par l’enfant. Sans compter que ce genre d’activité, abordée dans le bon sens renforce énormément les liens entre l’animal et son maître. Trucs et astuces au rendez-vous.

Les activités ludiques :

  • La promenade : organisée le premier jour elle permet aux enfants et aux chiens d’évacuer les tensions tant physiques que psychologiques dûes au stress de la nouveauté. C’est souvent lors de la promenade que les premières amitiés entre enfants se créent, amitiés qui dureront souvent jusqu’au bout du stage… et parfois après. Pour l’encadrement, c’est l’occasion de mieux cerner la personnalité de chacun. Au niveau pédagogique, la promenade permet de rappeler et d’insister sur les règles de sécurité. Avantage secondaire pour les parents : la soirée qui suit la promenade est calme. Enfant et chien sont fatigués ! Ils passeront une excellente nuit !
  • Démonstration de disciplines de concours : La démonstration d’un chien de haut niveau travaillant en programme d’obéissance permet aux stagiaires de voir que, avec suffisamment de travail, on peut arriver à une complicité quasi magique avec son animal.
  • Rallye canin : Voilà pour chacun l’occasion de mettre en avant la bonne éducation de son chien. Au fil de plusieurs jeux à réaliser avec son animal, l’enfant se rend vite compte que mieux le chien écoute, mieux ça va. Loin d’être une épreuve de dressage, les jeux sont conçus de telle sorte que l’animal représente une “gêne” pour le bon déroulement du jeu… sauf s’il exécute quelques ordres simples. Allez porter un plateau chargé de gobelets remplis d’eau avec un chien qui tire comme un boeuf ! C’est quand même plus simple si l’animal a des rudiments de marche au pied !
  • Le jeu de piste : Tous les enfants aiment les jeux de piste ! Le nôtre est destiné à tester les connaissances théoriques acquises par les stagiaires tout au long de la semaine. Répartis en équipe, ils vont fouiller dans leur mémoire pour trouver les réponses aux diverses questions concernant le comportement canin, le langage, l’alimentation, les soins, etc.
  • Agility dog : Dernière activité du stage, c’est l’une de celles qui remporte le plus grand succès auprès des enfants. Véritable jumping canin, l’agility met en avant tant les qualités d’écoute que les qualités physiques de l’animal. Se faufiler, sauter, franchir des passerelles, sont là toutes les compétences que doit posséder le chien d’agility.